Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Aide/Contact
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien



Publicités :




Recommandés :
- Traducteurs gratuits
- Jeux gratuits
- Nos autres sites
   

Pronom relatif composé

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Pronom relatif composé
Message de laclartedelaplu posté le 07-04-2020 à 17:00:51 (S | E | F)
Bonjour
La phrase suivante est-elle correcte ?
Des inondations ont lieu à cause de mauvaises politiques de développement en concevant [ / dans ?] lesquels les conditions du développement durable ne sont pas respectées.
Merci d'avance


Réponse : Pronom relatif composé de jeff1996, postée le 07-04-2020 à 18:20:07 (S | E)
Bonjour,
je peux restructurer ta phrase comme suit
"les innondations ont lieu à cause de mauvaises politiques de développement en conception desquelles les conditions du développement durable n'ont pas été respectées "



Réponse : Pronom relatif composé de gerold, postée le 07-04-2020 à 18:42:19 (S | E)
Bonjour

Pour reprendre la phrase de jeff96 :

Les innondations (un seul -n-) ont lieu à cause de mauvaises politiques de développement en dans la conception desquelles les conditions du développement durable n'ont pas été respectées. C'est un peu compliqué.
Ce serait plus facile avec le verbe de la subordonnée à la voix active :
Des inondations ont lieu à cause de mauvaises politiques de développement, lesquelles ne respectent pas les conditions du développement durable.
Des inondations ont lieu à cause de mauvaises politiques de développement, lesquelles politiques ne respectent pas les conditions du développement durable. ("Lesquelles" est ici un adjectif relatif, cette structure n'est pas très courante).
Des inondations ont lieu à cause de mauvaises politiques de développement(,) qui ne respectent pas les conditions du développement durable (ou "dont la conception ne respecte pas ..." (si vous tenez à employer le terme "conception"). C'est la solution la plus simple et la plus naturelle (si on ne vous demande pas d'employer un relatif composé, bien sûr). Si vous considérez que la subordonnée ajoute une précision, mais n'est pas indispensable, mettez une virgule avant "qui". Si vous considérez que la subordonnée est essentielle, ne mettez pas de virgule.




Réponse : Pronom relatif composé de laclartedelaplu, postée le 08-04-2020 à 01:03:47 (S | E)
Merci beaucoup à vous deux !

Je ne voulais pas utiliser forcément « lesquels » dans la phrase dans le premier message. Je pensais dans ma langue maternelle en l'écrivant.

Dans quelles circonstances « lesquels » peut-il remplacer « qui » dans une structure comme « de mauvaises politiques de développement, lesquelles ne respectent pas... » ? Est-ce que ça dépend de la question si l'antécédent se réfere à une personne ou une chose ?

Alors je peux décider si je vais utiliser une virgule avant « qui » dans ce cas. Mais comment former une opinion sur l'indispensabilité de la subordonnée ? Et comment savoir, pour une phrase donnée, si le choix concernant l'utilisation de la virgule dans une telle situation est le mien ?

-------------------
Modifié par laclartedelaplu le 08-04-2020 01:05



-------------------
Modifié par laclartedelaplu le 08-04-2020 01:11





Réponse : Pronom relatif composé de gerold, postée le 08-04-2020 à 12:04:46 (S | E)
Bonjour

Dans quelles circonstances « lesquels » peut-il remplacer « qui » dans une structure comme « de mauvaises politiques de développement, lesquelles ne respectent pas... » ? Est-ce que ça dépend de la question si l'antécédent se réfere à une personne ou une chose ?

Alors je peux décider si je vais utiliser une virgule avant « qui » dans ce cas. Mais comment former une opinion* sur l'indispensabilité** de la subordonnée ? Et comment savoir, pour une phrase donnée, si le choix concernant l'utilisation de la virgule dans une telle situation est le mien ?


Il existe deux types de propositions relatives : Les propositions relatives déterminatives, indispensables au sens de la phrase, et les propositions relatives explicatives, qui ajoutent seulement une précision qui peut être utile, mais n'est pas vraiment nécessaire. Les secondes sont précédées et, éventuellement, suivies d'une virgule.

"Les élèves qui ont moins de douze ans ne sont pas autorisés à sortir seuls". Cette phrase signifie qu'il y a des élèves plus âgés qui, eux, sont autorisés à sortir seuls. La précision "qui ont moins de douze ans" est nécessaire car, sinon, aucun élève ne serait autorisé à sortir seul.
"Les élèves, qui ont moins de douze ans, ne sont pas autorisés à sortir seuls". Cette phrase signifie que tous les élèves ont moins de douze et, donc, qu'aucun élève n'est autorisé à sortir seul. S'il est clair que tous les élèves ont moins de douze ans, il n'est pas nécessaire de le préciser.

Une proposition relative explicative peut être remplacée par une subordonnée conjonctive de cause : "Les élèves ne sont pas autorisés à sortir seuls parce qu'ils ont moins de douze ans".

En ce qui concerne votre phrase sur les "mauvaises politiques de développement(,) qui ne respectent pas ...", je pense que la relative peut être aussi bien déterminative qu'explicative, cela dépend de l'intention de l'auteur.

Je pense que les pronoms relatifs composés sont exclus en général dans les propositions déterminatives : "C'est lui que j'ai vu", pas *"c'est lui lequel j'ai vu". "C'est lui qui a commis le crime", pas *"C'est lui lequel a commis le crime". "C'est lui" n'a aucun sens hors contexte, la relative qui suit est donc déterminative.
Cependant, "qui" complément d'une préposition peut être remplacé par un relatif composé et ne peut avoir (en principe) qu'un antécédent humain : "La personne à qui (à laquelle) j'ai accordé ma confiance ne la méritait pas", mais : "L'arbre auquel je pense est malade, il faut le couper", pas *"L'arbre à qui je pense ...".
"De qui" est normalement remplacé par "dont", que l'antécédent soit humain ou non : "L'auteur dont j'ai acheté le livre ..." ("de qui" et "duquel" sont corrects, mais alourdissent inutilement la phrase), "La maison dont on voit le toit ...", ("de qui" est incorrect dans ce cas, "de laquelle" est possible, mais "dont" est préférable).

* "Former une opinion" ne se dit pas. Vous lirez sans doute "se former une opinion", mais c'est un anglicisme. On dit "se faire une opinion" ou, plus recherché, "se forger une opinion").
** Ce mot existe-t-il réellement ? Certes, son sens est tout à fait clair et vous le verrez sans doute dans un texte, mais pas forcément dans un dictionnaire. Les adjectifs en -able ou -ible ne forment pas systématiquement des dérivés en -abilité, -ibilité. Pour éviter tout reproche, parlez plutôt de "caractère indispensable".





Réponse : Pronom relatif composé de laclartedelaplu, postée le 08-04-2020 à 15:20:58 (S | E)
Merci beaucoup pour votre réponse complète !

*Se forger une opinion sur le caractère indispensable de la subordonnée

Alors, on peut utiliser un pronom relatif composé (« lesquels » par exemple) comme proposition relative explicative, non ? Et si la réponse est oui, est-ce que l'on peut faire ça même quand il y a un antécédent humain et qu'il n y a aucune préposition ? Par exemple : « Ce sont les meilleurs médecins, qui/lesquels cherchent un traitement pour le Coronavirus » (médecins=antécédent humain ; aucune aucune préposition avant qui/lesquels).

-------------------
Modifié par laclartedelaplu le 08-04-2020 15:21



-------------------
Modifié par laclartedelaplu le 09-04-2020 00:43





Réponse : Pronom relatif composé de gerold, postée le 09-04-2020 à 10:49:37 (S | E)
Bonjour

Alors, on peut utiliser un pronom relatif composé (« lesquels » par exemple) comme pronom relatif dans une proposition relative explicative, non ? oui Et si la réponse est oui, est-ce que l'on peut faire ça/le faire (préférable) même quand il y a un antécédent humain et qu'il n'y a aucune préposition ? Par exemple : « Ce sont les meilleurs médecins, qui/lesquels cherchent un traitement pour le Coronavirus » (médecins=antécédent humain ; aucune aucune préposition avant qui/lesquels) oui, "lequel" peut tout à fait avoir un antécédent humain.



Réponse : Pronom relatif composé de laclartedelaplu, postée le 09-04-2020 à 12:21:12 (S | E)
Bonjour
Merci beaucoup !

-------------------
Modifié par laclartedelaplu le 09-04-2020 12:22






[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français



Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | NOS MEILLEURES FICHES | Fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Arithmétique | Avec cours | Calculs | Calculs littéraux | Conversions | Enfants | Equations | Fonctions | Fractions | Géométrie | Jeux | Nombres | Nombres relatifs | Opérations | Plusieurs thèmes | Problèmes | Statistiques | Tests de niveaux

> INFORMATIONS : - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice. | Mentions légales / Vie privée / Cookies .
| Cours et exercices de mathématiques 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.