Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Aide/Contact
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien



Publicités :




Recommandés :
- Traducteurs gratuits
- Jeux gratuits
- Nos autres sites
   

Technology Issues /correction 2

<< Forum anglais: Questions sur l'anglais || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Technology Issues /correction 2
Message de sylumix posté le 19-09-2009 à 17:01:39 (S | E | F)

Bonjour à tous, j'ai un autre devoir maison à rendre sur le thème " Technology Issues ". Il se compose d'un thème et d'une version. Je poste ici ma version et je posterai plus tard mon thème sur le forum... Je souhaiterais que vous puissiez m'aider à améliorer mon travail...
Merci beaucoup à l'avance...


Texte Original :

When you try to post a message on a blog, sign up with a new website or make a purchase online, you will often be asked to examine an image of mangled text and type the letters into a box. Because humans are much better at pattern recognition than software, these online puzzles—called CAPTCHAs—can help prevent spammers from using software to automate the creation of large numbers of bogus e-mail accounts, for example.
But how secure are CAPTCHAs?
Dr von Ahn thinks it will be possible for software to break text CAPTCHAs most of the time within five years. A new way to verify that internet users are indeed human will then be needed. But if CAPTCHAs are broken it might not be a bad thing, because it would signal a breakthrough in machine vision that would, for example, make automated book-scanners far more accurate.


Traduction :

Lorsque vous essayez de poster un message sur un blog, de vous inscrire sur un nouveau site internet ou de faire un achat en ligne, vous êtes souvent amené à examiner une image d’un texte dégradé et à entrer les lettres dans une case. Les humains étant bien meilleur en reconnaissance de formes que les logiciels, ces devinettes en ligne – appelées captcha – peuvent aider à éviter, qu’en utilisant des logiciels, les polluposteurs automatisent la création d’un grand nombre de faux comptes de courrier électronique, par exemple.
Mais à quel point ces captcha sont-ils sûrs?
Le docteur von Ahn pense que d’ici cinq ans, il sera possible pour les logiciels de décoder la plupart du temps le texte des captcha. Une nouvelle méthode pour vérifier si les internautes sont en effet humains, sera alors nécessaire. Mais si les captcha venaient à être décoder, ce ne serait pas une mauvaise chose, car cela signalerait une découverte de majeure portée dans la perception de la machine ce qui pourrait, par exemple, rendre les numériseurs automatisés de livres beaucoup plus précis.

Merci!



-------------------
Modifié par lucile83 le 21-09-2009 21:08


Réponse: Technology Issues /correction 2 de sylumix, postée le 20-09-2009 à 10:32:51 (S | E)
any idea?


Réponse: Technology Issues /correction 2 de sylumix, postée le 21-09-2009 à 21:05:12 (S | E)
??


Réponse: Technology Issues /correction 2 de willy, postée le 21-09-2009 à 21:49:29 (S | E)
Bonsoir,

Ton texte est correct, à part quelques fautes d'orthographe (relis !) et trois traductions à modifier :

- "it might not be" = il se pourrait que ce ne soit pas ...

- "it would signal ..." = cela serait le signe d'une avancée majeure dans ...

- "that would make" = qui (pas "ce qui") rendrait (pas "pourrait", qui implique un certain doute !)


Réponse: Technology Issues /correction 2 de sylumix, postée le 22-09-2009 à 15:25:30 (S | E)
Merci pour les corrections...

Si une autre personne a des remarques je suis à l'écoute!

Merci encore.


Réponse: Technology Issues /correction 2 de sylumix, postée le 23-09-2009 à 17:24:00 (S | E)
J'ai tenté d'améliorer mon devoir. J'attends vos remarques... Merci encore.

Lorsque vous essayez de publier un message sur un blog, de vous inscrire sur un nouveau site internet ou de faire un achat en ligne, vous serez souvent amené à examiner une image d’un texte déformé et à entrer les lettres dans une case. Les humains étant bien meilleurs en reconnaissance de formes que les logiciels, ces devinettes en ligne – appelées captcha – peuvent aider à empêcher les polluposteurs d’utiliser des logiciels pour automatiser la création, par exemple, d’un grand nombre de faux comptes de courrier électronique.

Mais quel niveau de sécurité atteignent ces captcha ?

Le docteur von Ahn pense que, d’ici cinq ans, il sera possible pour les logiciels de décoder la plupart du temps le texte des captcha. Une nouvelle méthode pour vérifier si les internautes sont en effet humains, sera alors nécessaire. Mais si les captcha venaient à être décoder, il se pourrait que ce ne soit pas une mauvaise chose, car cela serait le signe d’une avancée majeure dans la perception des machines qui rendrait, par exemple, les numériseurs automatisés de livres bien plus précis.



Réponse: Technology Issues /correction 2 de willy, postée le 23-09-2009 à 20:31:23 (S | E)
Bonsoir,

Ta traduction est fidèle.

NB :

- Le mot "spammeur" est utilisé en français.
- "... être décodés (sujet pluriel ! = être faits.



[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


<< Forum anglais: Questions sur l'anglais



Partager : Facebook / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | NOS MEILLEURES FICHES | Fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Arithmétique | Avec cours | Calculs | Calculs littéraux | Conversions | Enfants | Equations | Fonctions | Fractions | Géométrie | Jeux | Nombres | Nombres relatifs | Opérations | Plusieurs thèmes | Problèmes | Statistiques | Tests de niveaux

> INFORMATIONS : - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice. | Mentions légales / Vie privée / Cookies .
| Cours et exercices de mathématiques 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.